Ne pas pensez à votre commission

 

 

Réussir une vente : Ne pas compter sa commission à l'avance


Une carrière réussie dans la vente est largement lié à l'argent, que vous gagnez. Des ventes conclus font l’objet d’une commission, il est donc compréhensible que ne pas avoir de commission après une vente qui a échoué soit décourageant.
 Toutefois, un élément incontournable dans la vente et quelques soit vos talents de vendeur est le retour client ou la rétractation, qui se produisent de temps en temps.

 Il est important de ne pas prendre l'habitude de compter l’argent de la commission avant que le client ai effectivement versé le solde.
Beaucoup trop de gens après une vente conclu réfléchissent à la façon dont ils vont dépenser l'argent, ou pire encore, s'engager à quelque chose de financièrement contraignant sur la base de l'argent qu'ils s'attendent à recevoir.
 Ainsi, vous pouvez voir le problème lorsque le client change d'idée, ou que l'opération se passe mal. En réalité, la plupart des entreprises ne paient pas leur vendeur de leur commission jusqu'à ce que délai pour un remboursement soit passé, il est donc plus probable que vous ne verrez jamais l'argent, plutôt que d'avoir à le rembourser

Il est plus probable que le client accepte de la transaction et que quelque chose tourne mal avant que l'argent soit effectivement versée.
Entraînez-vous à voir la fin de l'opération comme la fin du délai de remboursement possible sur vos conditions de transaction. Cela peut souvent y avoir jusqu'à trois mois, donc il peut s'écouler beaucoup de temps à attendre. Ceci est particulièrement délicat dans vos trois premiers mois de travail car vous avez besoin de votre paiement première commission. C'est pourquoi de nombreuses entreprises donnent à leur nouveau vendeur une avance sur commission dans leurs trois à six premiers mois.
 Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez simplement naviguer à travers vos trois premiers mois parce que vous savez que vous êtes sur un mandat.